Informations et droits du patient

Les instances de l’établissement :

Selon la réglementation en vigueur, l’établissement a mis en place les instances suivantes :

C.L.I.N. (Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales)

Il définit les actions à mener en matière d’hygiène hospitalière et assure ainsi la prévention de ces infections.

C.L.U.D. (Comité de Lutte contre la Douleur)

L’équipe soignante est à l’écoute de votre douleur.
N’hésitez pas à l’exprimer ; elle sera ainsi évaluée et tout sera mis en oeuvre pour la soulager.

C.D.U (Commission des Usagers)

Elle a pour mission de veiller au respect des droits des usagers et de contribuer à l’amélioration de la qualité de l’accueil des personnes malades et de leurs proches et de la prise en charge. Cette commission facilite les démarches de ces personnes et veille à ce qu’elles puissent, le cas échéant, exprimer leurs griefs auprès des responsables de l’établissement, entendre les explications de ceux-ci et être informées des suites de leurs demandes.
La CDU est composée d’un président, de deux médiateurs (médecin et non médecin) et de leurs suppléants, de représentantes des usagers, d’une secrétaire chargée des relations avec les usagers et de plusieurs professionnels exerçant au sein de l’établissement. Pour entrer en contact avec ces membres, vous pouvez vous adresser à l’accueil qui dispose de la liste nominative de cette commission.
En fin de séjour, un questionnaire de satisfaction vous sera remis afin que vous puissiez formuler vos observations sur votre hospitalisation. Nous vous remercions de le compléter, il nous permettra de prendre en compte vos observations, pour améliorer la qualité de nos prestations et pallier les défaillances que vous nous signalerez.

C.L.A.N. (Comité de Liaison en Alimentation et Nutrition)

L’équipe de restauration et la diététicienne sont à votre disposition.La personne de confiance :
Conformément à la loi du 4 mars 2002, relative aux droits des patients, vous pouvez, lors de votre admission, désigner par écrit une personne de confiance.
Elle aura la charge de vous représenter dans tous les entretiens médicaux et de vous aider dans vos démarches et décisions. Elle peut être révocable par vous à tout moment.Non divulgation de la présence :
Si vous souhaitez que votre présence ne soit pas divulguée, signalez-le à l’accueil ou à l’infirmière afin que le nécessaire soit fait pour préserver votre anonymat.Information sur les directives anticipées
(cf. article L.1111-11 du code de la Santé Publique)
Toute personne majeure peut, si elle le souhaite, rédiger des directives anticipées pour le cas où, en fin de vie, elle serait hors d’état d’exprimer sa volonté.
Ces directives indiquent ses souhaits concernant les conditions de limitation ou d’arrêt du traitement.
Elles seront consultées préalablement à la décision médicale et leur contenu prévaut sur tout autre avis non médical.
Renouvelables tous les trois ans, elles peuvent être, dans l’intervalle, annulées ou modifiées à tout moment.

La bientraitance est une démarche volontaire des professionnels basée sur :

  • des comportements respectueux de la personne et de ses choix
  • la nécessité de professionnalisme
  • la recherche d’un environnement sécurisé

La bientraitance s’inscrit dans les valeurs et la démarche qualité que prône la clinique Saint-Roch. Elle se traduit par une culture du respect de la personne, de son histoire, de sa dignité et de sa singularité.

La personne de confiance :

Conformément à la loi du 4 mars 2002, relative aux droits des patients, vous pouvez, lors de votre admission, désigner par écrit une personne de confiance.

Elle aura la charge de vous représenter dans tous les entretiens médicaux et de vous aider dans vos démarches et décisions. Elle peut être révocable par vous à tout moment.

Non divulgation de la présence :

Si vous souhaitez que votre présence ne soit pas divulguée, signalez-le à l’accueil ou à l’infirmière afin que le nécessaire soit fait pour préserver votre anonymat.

Information sur les directives anticipées

(cf. article L.1111-11 du code de la Santé Publique)

Toute personne majeure peut, si elle le souhaite, rédiger des directives anticipées pour le cas où, en fin de vie, elle serait hors d’état d’exprimer sa volonté. Ces directives indiquent ses souhaits concernant les conditions de limitation ou d’arrêt du traitement.

Elles seront consultées préalablement à la décision médicale et leur contenu prévaut sur tout autre avis non médical. Renouvelables tous les trois ans, elles peuvent être, dans l’intervalle, annulées ou modifiées à tout moment.
Si vous souhaitez que vos directives soient prises en compte, sachez les rendre accessibles au médecin qui vous prendra en charge au sein de l’établissement : confiez-les-lui ou signalez leur existence et indiquez les coordonnées de la personne à laquelle vous les avez confiées.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les directives anticipées, l’équipe médicale se tient à votre disposition.

Règles relatives à la protection juridique des majeurs protégés :

Quand l’altération des facultés mentales et/ou corporelles d’une personne physique présente un caractère durable risquant de compromettre ses intérêts civils, il est nécessaire de mettre en oeuvre une mesure de protection juridique adaptée (sauvegarde de justice, curatelle ou tutelle).

Vidéo de présentation

vid

Visite guidée

vis
Coordonnées

29 av Adrien Escudier
31620 Fronton
Tél : 0826 302 303
st.roch.clinique@orange.fr
Fax : 05.61.82.08.17

Liens et partenaires

La clinique Saint-Roch vous présente ses partenaires ...


lire la suite...
Développement Durable en santé

La clinique est engagée dans une démarche de développement durable portée par la direction, développée et partagée par l’ensemble du personnel.


lire la suite ...